Voyage à Jérusalem D'après Jehuda Ben Halevy de Heinrich Heine (1851)

Pia Maria, danse Butoh et musique Stefan Liebermann, acteur Thomas Batschelet, scénographie

Gravement malade, le poète Heinrich Heine écrit le poème Jehuda Ben Halevy dans sa "tombe-matelas" à Paris en 1851. Dans ce texte, Heine célèbre de manière hymnique l'érudit et parolier séfarade Jehuda Halevi (1075-1141), qui aurait entrepris un voyage d'Espagne à Jérusalem - à la recherche de ses origines. Son texte évoque l'inconditionnalité de l'art et l'amour de la beauté. Dans un espace qui reprend le temps qui passe, la danseuse et musicienne Pia Maria, l'acteur Stefan Liebermann et le scénographe Thomas Batschelet se rencontrent. Ensemble, les trois artistes se plongent dans la démesure onirique de Heine avec les moyens de la danse, de la musique, du langage et de l'image. La soirée est aussi un pont entre l'Europe et l'Asie, entre la tradition et la modernité, entre les religions et entre nos propres identités.

Soirée en langue allemande

Pia Maria (danseuse de butoh, musicienne) représente et transmet avec une intensité passionnée une culture de "l'entité matérielle" comme langage scénique. Elle dirige son propre laboratoire de mouvement à Bienne et organise la série artistique LUNDI À SEPT HEURES. Elle a étudié le piano Berne, Fribourg et Bâle et a obtenu un diplôme d'enseignement et de concert.  À Tokyo, elle a étudié la danse avec Kazuo Ohno, Masaki Iwana, Daisuke Yoshimoto et Carlotta Ikeda. Elle a vécu en tant qu'artiste indépendante à Tokyo et à Berlin pendant plusieurs années.

Stefan Liebermann (acteur) a étudié le théâtre à Berlin, a travaillé en free-lance à partir de 2009 au Komische Oper Berlin, au HAU (Hebbel am Ufer), au Sophiensaele, au Theater unterm Dach, au Theater Baal Novo Offenburg-Strasbourg. De 2011 à 2016, il a travaillé au Théâtre de la Grenouille à Bienne. En 2014, il a participé à une version bilingue de l'Histoire du Soldat de Stravinsky et en 2016, il a travaillé avec la Dakshina Daniel Phoenix Singh Dance Company à Washington D.C. En 2017, il a réalisé le projet interdisciplinaire Der einzige Ort (Le seul endroit) avec Ariane Gaffron, basé sur le roman de Thomas Stangl. En 2019, sa version scénique de la Marquise von O. de Kleist a été créée au Théâtre Populaire Romand à La-Chaux-de-Fonds.

Thomas Batschelet (cinéaste et photographe) a suivi une formation d'ingénieur en mécanique (ETH). Il a fondé une société de conseil en informatique et a développé des programmes complexes pour la gestion active des données élecroniques. Il est actif dans le monde du théâtre et de l'art depuis de nombreuses années, réalisant des photos, des vidéos sur scène, des vidéos promotionnelles et des documentaires. Il a participé à une performance en trois actes avec Pia Maria (2018), a réalisé So Naked, installation artistique avec Verena Lafargue (2014), travaille en étroite collaboration avec le groupe indépendant biennois OFFszoen.

Atelier Pia Maria

Alleestrasse 11
2503 Biel Bienne
lu ma me je ve sa di
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
Haut